En quoi l’utilisation de technologies intelligentes permet-elle à une entreprise de repenser la gestion de ses entrepôts ? Allgeier ES propose un cas d’usage original : la connexion d’un chariot élévateur à l’ERP SAP d’un industriel.

 

Un industriel a approché le spécialiste des solutions IT Allgeier avec un besoin intéressant : la mise au point d’une solution permettant de piloter un chariot élévateur à travers une interface utilisateur accessible depuis un terminal mobile fonctionnant sous Android, et sous le contrôle de l’ERP central.

Allgeier, qui avait déjà travaillé sur cette thématique, a pu pousser ses idées autour de la maintenance des équipements et de la gestion automatisée des stocks. À terme, l’ERP pourra ainsi savoir également ce que fait le chariot dans l’entrepôt et son état : niveau de batterie, pression des pneus ou encore distance parcourue. Des éléments qui permettront de planifier la maintenance en mode préventif.

De la maquette à la réalisation

Allgeier s’est chargé de mettre au point une maquette montrant ce qui était réalisable à l’aide d’une solution combinant cloud et SAP S/4HANA. Mais aussi ce qu’il sera possible de réaliser ultérieurement au travers de futures technologies innovantes, intégrées via la SAP Cloud Platform.

Le client souhaitait en premier lieu disposer de fonctionnalités de base, connectées à son ERP ECC et permettant de piloter un chariot élévateur depuis un terminal mobile. Il disposait déjà d’un chariot élévateur connecté. Le cas d’usage d’Allgeier a donc été adapté à ce type de matériel, via l’utilisation des web services proposés par le constructeur du chariot élévateur. Pour la collecte des données, un projet d’IoT Store mené par Allgeier en Allemagne a été transposé du retail vers l’industrie. Les données transitent par le cloud et sont stockées directement dans ECC (et non sur le cloud, à la demande du client). Pour l’interface utilisateur, SAP Fiori  a été employé pour les transactions standards dans la version desktop et une application Java complémentaire a été développée sur SCP pour un usage mobile dans les entrepôts.

Co-innovation, synergies et adaptation de projets existants ont été des éléments clés pour accélérer la mise au point de cette solution originale.

Une maintenance améliorée

Des capteurs et une plate-forme IoT sont en cours de mise en place, ce qui permettra à terme la gestion de la maintenance des chariots élévateurs, en mode préventif. Notez que si l’industriel passe à SAP S/4HANA, il pourra s’appuyer sur des technologies avancées afin d’assurer une maintenance prédictive de ses chariots élévateurs.

D’autres technologies peuvent transformer les entrepôts. Les tags RFID permettent ainsi de géolocaliser une pièce en temps réel. Et donc de réduire drastiquement les coûts d’inventaire, la composition du stock étant connue avec précision à chaque instant. Une fonction de reconnaissance automatique d’image permet d’aller encore plus loin en identifiant les pièces à partir de photos. pour assurer à la fois des contrôles qualité, mais aussi des sorties de stock automatiques, via l’analyse d’images captées par des caméras placées en sortie d’entrepôt.

La gestion de stock du futur pourrait combiner ces deux dispositifs, vision par ordinateur et capteurs, afin d’améliorer la fiabilité du système. C’est la méthode aujourd’hui employée par Amazon au sein de ses magasins sans caisses, les Amazon Go.

 

Nous vous proposons de nous retrouver au Salon Smart Industrie, Salon de l’industrie connectée, flexible et intelligente, du 9 au 12 juin 2020 à Paris, pour échanger à ce sujet ! Cyril Brabsch, Delivery Director France le présentera lors d’une session de 30 min, en accès libre. 

Plus d’information sur les horaires à venir. 

Venez voir cette présentation en direct